Le Blog du Biloutes Team

02 juin 2010

Vous préparez un voyage en Bolivie. Voici tout ce qu'il faut pour préparer votre voyage.

Banderolle_sponsors

Les sites incontournables

  • LLama Trek : http://www.llamatrekbolivia.com/

>> Calle Illampu, dans le centre
>> Le guide qui gère cette agence avec sa femme, Aldo Riveros, est à l'origine de la création de l'Andes Club (cf. 3 - Curso). C'est un ami du Biloutes Team et un grand Messieur de la montagne en Bolivie. Il est aussi à l'origine de la mise en place de la formation des guides UIAGM en Bolivie (en partenariat avec l'ENSA). L'école des guides de La Paz a aussi formé des guides chiliens, équatoriens et vénézuéliens. Cette année en partenariat avec les guides valdôtains (toujours grâce à Aldo), a lieu la deuxième partie de la formation aux secours en montagne.

>> LLama Trek, la seule agence de montagne franco-bolivienne.

  • Bolivia Adventure Planet : http://www.planetaventura.com/

>> A Achumani (Zona Sur)
>> Une autre agence sérieuse mais pas de guide en français ici. Daniel Aramayo vous donnera par ailleurs de précieuses informations pour tout ce qui concerne le rocher. On trouve aussi le topo de Quimsa Cruz (réalisé par une grimpeuse !) dans la tienda (boutique) du site.

  • http://estejuanga.blogspot.com/, le blog de Gabriel Estejunga de la catégorie des (jeunes -il a 21 ans-) grimpeurs à plein temps (il est aussi photographe) et très logiquement fort grimpeur.
  • http://escaladaenbolivia.blogspot.com/, le topo de la falaise de La Paz
  • Le site d'Alain Mesili : http://www.andes-mesili.com/

>> Une trés bonne description de la Cordillère Royale sur ce site.
>> A.Mesili est l'auteur du topo de la Cordillère Royale. Topo quelque peu lacunaire (dans l'ancienne version). Un nouveau topo va sortir avec des photos récemment prises. Aldo Riveros réalise aussi en ce moment des photos pour sortir un topo. Vous aurez compris que Alain et Aldo ne sont pas les meilleurs amis du monde (de la Bolivie en tout cas). En effet Aldo s'est battu pour la reconnaissance des guides et l'affiliation UIAGM, alors que Alain a toujours refusé ce système. Il a guidé des gens sans avoir jamais fait de formation (ce qui est courant en Bolivie car légal).

Les bons plans

>> Plutôt Lonely Planet que Guide du Routard. Plus de bons plans.
>> Le must rapport qualité/prix pour dormir à La Paz, LE HAPPYSTAY, rue descendant après la Plaza Vicenta Juariste Eguino à l'éxtrémité de la calle Illampu,  20/25 bs par personne, belle ambiance, un peu excentré.
>> D'autres bons plans à venir...

Posté par expe2007 à 12:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


09 février 2009

Les projets pour le Blog et le Biloutes Team

Banderolle_sponsors

"Allo ici Alpha René Tango, prêt pour décollage" (citation du célèbre philosophe contemporain Tony Lamiche), rien de transcendants comme news pour le Biloutes Team, les retours d'expé étants derrière nous et les projets d'expé étant loin devant nous (pas avant 2 ans). Il y aura sûrement des expos photos par ci par là qui serviront à faire parler de la montagne et de ce projet dans des endroits où justement les gens ne sont pas des montagnards.

PAR CONTRE du coté de la toile, ça risque de pas mal bouger avec l'arrivée prochainement d'un site (snif, le blogmaster en verserait presque une larme) où vous pourrez retrouver tout le contenu du blog mais en plus cholie. Ça c'est pour la forme. Du coté du contenu, nous allons mettre en ligne PLEINS DE TRUcS ET ASTUCES pour préparer son voyage au pays de l'Altiplano, de la fiche de conjugaison des verbes espagnol, en passant par pleins de bons plans, sans oublier les topos (escalade, andinisme en Bolivie et au sud Pérou).

On va dire en voyant large que d'ici août, on va préparer tout ça.

En attendant à ne pas manquer :

>> Le film 2008

>> Quelques bons plans malgré tout

>> Les récentes photos du Salar et du sud Lipez

>> Également, le blog de l'expé 2007 et le film de 2007 sur cette page (à g. dans Alpinisme au pays ...)

Terminé.

N'hésitez pas à poser vos questions >> Contactez l'auteur (àg.)

P1010512

Hmmh, acrobaties dans le Salar !!!!

Posté par expe2007 à 14:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Aller en Bolivie, c'est aussi ... les filles, euh non parler espagnol (ce qui sert en effet pour la drague)

Pour commencer cette nouvelle rubrique : les verbes au présent

Une première fiche pour commencer : les verbes réguliers et irréguliers au présent. C'est un des temps les plus irréguliers. Ces dernières ont leur importance car elles sont transposées selon diverses règles au subjonctif.

Verbos_al_presente

La fiche ExcelVerbos_al_presente

Posté par expe2007 à 14:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 octobre 2008

Le film de Ben et Lud : 15 minutes dans le genre sympatoche.

Banderolle_sponsors

 

gzd2009_stickers

Pas de problème de ce coté là. Le film est bien rodé. Nous l'avons diffusé en janvier aux rencontres Expé de La Grave et à la Gorzderette (cf. rubrique 8). Une réalisation de deux des Biloutes : Ben et Ludo. Et surtout Ludo pour la dernière ligne droite.

Les Grimpeurs de l'Altiplano
envoyé par biloutesteam

Posté par expe2007 à 14:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Petits films de la télé bolivienne.

Banderolle_sponsors

>> Cette vidéo a été diffusé pour faire la promotion du "Curso de escalada en roca y hielo" (cf. rubrique 3) sur la chaîne bolivienne TVO. Avec les mythiques interview de David et Benoît en espagnol par "une présentatrice improvisée".


Entrevista Andes Club par TVO
envoyé par biloutesteam

>> Cette seconde vidéo a été diffusé également sur la chaîne bolivienne TVO. On découvre le site de l'école de glace du Huayna Potosi où se sont déroulés les 2 jours (sur les 6 du Curso) consacrés aux arts du cramponage et du "pioletage". Vous pourrez voir Sergio et Benoît gravir une belle lame de glace bien raide, ainsi qu'un stagiaire en tête dans une voie plus facile. (cf. rubrique 3)


L'école de glace du Huayna Potosi par TVO
envoyé par biloutesteam


Posté par expe2007 à 13:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


17 octobre 2008

Mais pourquoi qu'on s'appelle le Biloutes Team ???

Banderolle_sponsors

« Allez ciao les biloutes », c’est le message adressé à la caméra par Patrick Edlinger à la sortie de la voie Livanos dans le film « La cordée de rêve ». C’était il y a 7 ans,  le début de la passion de Benoît pour la montagne. « Ciao Les Biloutes » est devenu une expression courante. C’est de cette manière, que lors de la préparation des expés 2007 et 2008 au Pérou et en Bolivie, le chef d’expé, Benoît,  ponctuait  souvent ces mails (et ils sont nombreux au cours de la phase de préparation d’une expé).

Au cours de notre première conférence (Fontaine en Montagne 2007, projet Alpinisme au pays des Incas), nous avions appris par un spectateur (du nord) que "biloute" était la version nordiste de "biroute", petite bite quoi ! Mais le mouvement était lancé est rien ne pouvait l'arrêter, pas même Bienvenue chez les Chtis.

Les Biloutes sont donc :

  • Alexis, Fab, Ben
  • Puis à partir de 2007 : Bibinou, Vince et Vinçou
  • Et à partir de 2008 : Vanessa (première fille de la race), David (le biloute au six 6000m en deux mois), Ludovic (un 6000m de moins que David en deux mois remplacé par une descente en ski de pente raide)

Les_Biloutes

Les trois premiers Biloutes : Alexis (en ski) à la Pierra Menta 2008, Benoît et Fab au twingo-bivouac de la Sassière avant l'ascension de la face nord de la Tsantélina.

Posté par expe2007 à 22:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 octobre 2008

Les retours d'expé

Gorzderette 2009 (Champagny en Vanoise)

Le 23 janvier 2009, nous avons passé notre film au cours de la soirée film de montagne de la fameuse manifestation.

affiche2009

 

Rencontres Expé 2009 (La Grave)

Le 17 janvier 2009, nous avons inauguré notre petit film aux Rencontres Expé Himalaya (La Grave). L'an dernier, nous avions reçu le 2ème prix de la bourse Alpinisme Aventure au cours de cette manifestation. Nous venions donc présenter nos réalisations avec un petit film de 13mn qui fût très apprécié au cours de la soirée  spéciale Bourse Alpinisme Aventure 2009.

Ren_exp_


Premiers Pas de l'Aventure 2008 (Albertville)


2008_09_couverture         2008_10_24_GB3

Fin octobre, Nous avons présenté une conférence aux Premiers Pas de l'Aventure dans le cadre du Grand Bivouac 2008. Un moment super sympa pour nous et pour le public d'après les retours.
Le Grand Bivouac, c'est le festival des voyageurs qui vont à la rencontres des populations. La philosophie du Grand Bivouac, c'est que le voyage n'est pas seulement du consommable (monument, paysage, culture, montagne aussi) mais du vécu et des rencontres. Le projet des Grimpeurs de l'Altiplano s'inscrivait bien dans cette tendance. Malheureusement, nous n'avons pas pu concourir aux prix Albertville - Aoste.
Les Premiers Pas vous ne conaissez pas. Alors RDV en 2009. Pas besoin de réserver et de regarder le programme, on improvise sur place.
Nous avons discuté avec nos homologues jeunes voyageurs et assisté à leur prestations avec notamment un regard actualisé très intéressant sur la jeunesse iranienne (F.Amelino lauréate du prix 2008), sans oublier toute la virtuosité de Miléna et ses instruments du monde (la lauréaté 2007 avait composé un spectacle de qualité remarquable pour ses "premiers pas" dans le monde du spectacle).


 

Posté par expe2007 à 00:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 septembre 2008

Et du 18/08 à la fin 08, encore quelques aventures.

  • Vers le 22/08, ascension de la voie des Français par Ludo et Ben (qui avaient bûté lors de l'ascension de l'Andes Club avec les stagiaires) et descente en ski de la face par Ludo. Mais après la descente en ski, ce n'était pas fini. Nous sommes partis à la recherhce de ma veste perdua à priori sous le sommet. Une journée qui s'est soldée ainsi par 2000m de dénivelé.
  • Vers le 26/08, ascension de la voie normale de l'Illimani par David et Ludo.
  • Vers le 30/08, ouverture de "Amandine" (cascade de glace, 100m, 4+) par Ludo avec Aldo et Sergio (nos amis guides de La Paz).

Posté par expe2007 à 09:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 août 2008

Fin d expe pour le biloutes team et Bilan

Banderolle_sponsors

Ca y est, c'en est terminé de l'aventure des grimpeurs de l'Altiplano!

Au bilan, on aura le premier mois réalisé l'organisation et l'encadrement d'un stage d'escalade ainsi que l'ascension du Salcantay dans un style très "aventure"(voir le résumé ci-dessous et les rubriques 3 et 4 pour plus de détails). C'étaient les principaux objectifs de l'expédition.

Mais le mois qui a suivit a lui aussi été très fructueux  (on ne s est pas arrêtés en si bon chemin!) et a permis la réalisation de nombreuses autres courses en montagne. A la Laguna Glaciar (voir rubrique 5) d'abord, puis au Huayna Potosi (ascension de la voie des Français, AD,50 degrés sur 200m et descente a ski par la même voie) et a l'Illimani (ascension du sommet Sud, point culminant a 6490m), et enfin au pied du Mururata, ou Ludo a ouvert une cascade avec Aldo Rivero, guide bolivien (grade 4+/5 , 100m).

En tout, 5 sommets de plus de 6000m (plus une antécime* à 6200m) ont été gravis durant le séjour! Toute l'équipe du projet tient a remercier particulièrement les partenaires de nos aventures andines. Sans eux, l'Andes Club (voir résumé du stage ci-dessous) n'aurait jamais vu le jour et nous n'aurions jamais pu réaliser ce qui a été fait!

  * au cours d'une course épique (entendez longue) qui se termina dans les nuages, nous n'avons pas atteint le sommet du Salcantay mais l'antécime NE !

P1010013

Amandine Riveros, la fille d'Aldo, est déjà rentrée dans l'histoire de l'andinisme puisque une cascade ouverte fin août par Ludo, Sergio et Aldo porte son nom !

 

>> Résumé de la réalisation des objectifs principaux du projet

Il y eu d'abord le stage du 10 au 15 juillet. Un projet très réussi avec un très gros investissement de la part des boliviens. Les stagiaires étaient aussi très motives et nous avons emmené 6 d'entre eux gravir la voie française au Huayna Potosi le dernier jour. Belle performance pour ces 6 garçons qui bouclaient leur première course avec 1500m de dénivelé entre 4600m et 6088m dont 200m a 50 degres. Ce stage d escalade a donne lieu a la création de l'Andes Club, qui a pour but de promouvoir la pratique de la montagne pour tous en Bolivie. D'autres stages sont  d'ores et déjà prévus !

Puis nous sommes partis au Salkantay avec la grande ambition d'ouvrir la face sud au caractère très très andin (comprenez ice flutes, champignons de neige et corniches de partout, le tout sans voie de descente). Au final, antécime NE atteinte le 23 juillet par David, Ludo, Vanessa et Sergio par l'arête NE. Donc pas tout à fait validé. Et la face sud (gravie à priori une fois par des anglais), nous n'y avons pas touchée, avis au amateurs!

Posté par expe2007 à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 août 2008

La Laguna Glaciar du 08/08 au 18/08

2008_08_07_SLG2     2008_08_07_SLG3     2008_08_07_SLG4

2008_08_07_TLG1 2008_08_07_TLG2 2008_08_07_TLG3

Je suis de retour de la Laguna Glaciar après y avoir passe une semaine (enchaînement Yacuma/Ancohuma, 2 6000, photos de g.). Ludo et David sont encore la haut et vont tenter encore 2 sommets (enchaînement Schulze/Illampu, 5940 et 6370, photo de d.). Nous étions la-haut depuis le vendredi 8 ou nous avions tenté sous la neige l'arête des Maurienais (orientée ouest) sur le pico de la Laguna Glaciar. Cette tentative osée c'etait soldée par un retour assez rapide au camp après 3h de progression sous la neige et avait ete l'occasion d'une bonne leçon.

La lecon de l'arete des Maurienais (ouverte vers le 05 aout par des jeunes d'Aussois)

Pico_Laguna_Glaciar

Ci-dessus, le Pico Laguna Glaciar et l'arete des Maurienais un jour de beau temps...

Au moment du deuxieme passage technique sous la neige :

Benoit : Ludo ca passe pas la c'est pourri.

Ludo : Si tu veux je passe en tete.

B : Non, non, c'est bon, j'y vais.

6 metres plus haut, Benoit : Putain ou il est le camalot N 1.

Ludo et David : On sait pas.

Benoit : Cherchez le bande de cons, il est pas sur le rack.

David : Il etait dans le sac de Ludo.

Benoit : Vous etes vraiment trop nul, en plus le passage est vraiment pourri.

Ludo : Tu veux que j'y aille.

Benoit : Non je vais me debrouiller.

Et bien sur la pierre qui etait coincee dans la fissure en est sorti quand je me suis appuye dessus tout comme la sangle passe autour de la pierre. Zzzzzzzt. Arret 6 metres plus bas retenu par un camalot 0.75 sans bobos (euh si, 1 cm2 de peau en moins sur le doigt et une veste Lowe Alpine en test un peu dechiree) et tout de suite, Benoit pas du tout comotione mais plutot chauffe a vif :

"On se casse de la, vous etes vraiment trop cons."

LA LECON EST DONC QUE QUAND ON NE SENT PAS UN PASSAGE MIEUX VAUT REBROUSSER CHEMIN QUELQUE SOIT LES COMMENTAIRES DES POTES.

L'enchainement de la traverse nord-sud du Yacuma (6066m) et de l'arete nord de l'Ancohuma (6427m)

Comme je le mentionne dans le blog (nous n'avons pas fait que des betises!), nous sommes ensuite partis a l'aventure dans un coin pas du tout frequente, le secteur du Yacuma (6066m) et de la face nord de l'Ancohuma (6027m). La-bas, nous avons appris la logistique d'enchainer deux sommets a la suite en portant toutes les affaires sur le dos. Et bien sur, nous avons encore eu a faire a des difficultes andines, c'est a dire des penitents a perte de vue (photo de gauche, la tache doree, c'est le Titicaca) et des aretes tres techniques avec de nombreux passages a 70 degres (photo de droite) en neige plus ou moins inconsistante et des corniches fragiles a menager!

2008_08_07_SLG6     2008_08_07_SLG5     2008_08_07_SLG7

Le recit de l aventure au jour le jour:

On est parti du camp de base avec le lever du soleil. Le temps est au beau fixe, on s engage donc dans le Yacuma, une arete de neige perchee a 6000 m de deux km de long. La grimpe est assez basique mais la pente est souvent assez forte de part et d autre de l arete (type Salcantay) et la neige est parfois inconsistante. On a prevu 4 jours de nourriture et on est equipes pour les bivouacs en altitude, donc on ne se presse pas: apres avoir passe le sommet, on cherche un endroit pour le bivouac a peu pres confortable. A 17h30, on est tous dans nos duvets, au chaud, a deguster nos lioph´(devenus pour l occasion la base de notre alimentation). On a tous un peu mal a la tete, c est un leger symptome du MAM, mais rien de grave. On est a 6000m, cela explique un peu ma situation.

Le lendemain, apres une nuit top confort, (si, si, on a dormi et meme reve!) on attend que le soleil nous rechauffe un peu avant de partir. On continue sur l arete jusqu a une breche, ou l on decide de rejoindre directement le plateau glaciaire, 500m en dessous. On est surs qu ici, cela passe, alors que l on ne sait pas trop ce que donne la suite sur l arete (etat des rimayes pour la descente,etc)... Apres la descente, il reste ce jour une longue marche sur le plateau dans les penitents (un penitent est une petite pointe de glace (20/30 cm). Lorsque il y en a, ils sont des milliers, espaces de 20 cm environ. Lecon d andinisme: 500 m de D+ dans les penitents sur un plateau = une bonne galere) jusqu au second bivouac, a 5900m, au pied de l arete N de l Ancohuma. Le bivouac du deuxieme jour est encore plus confortable que le premier, avec vue sur le lac Titicaca... Que demander de plus? Le meilleur moment de cette journee est sans contestation possible la degustation du lioph du jour (riz-noix de cajoux, pour les interesses!).

Pour le dernier jour de notre premier periple, il nous reste 400m d arete pour aller au sommet de l Ancohuma. L itineraire n est pas tres technique, mais les penitents sont (encore) omnipresents. Du coup, on galere sur l arete et on arrive au sommet bien entames physiquement et moralement (un peu trop pour un certain Ludo qui se laisse aller la haut a une crise de nerf memorable dont les propos resteront secrets...). La descente s enchaine ensuite sans embuches par la voie normale de l Ancohuma, et l on arrive au camp de base de la laguna a 17h. La, a grand renforts de gros plats de pates et saucisson, on recupere quelques forces, puis on va se coucher. Fin du voyage, OUF!

Les traces de l'aventure >>>

2008_08_07_TLG1 2008_08_07_TLG2

 

L'enchainement Pico Schulze (5943m)/Illampu (6382m)

Le recit de l aventure au jour le jour:

Deuxieme voyage en altitude, enchainement Schulze Illampu. Apres notre premier voyage, on est bien acclimates. Benoit est redescendu a la Paz ou il avait affaires a faire... Nous sommes donc cette fois ci deux pour l aventure:David et Ludo.

La encore, tout commence avec un depart du camp de base au lever du soleil. On remonte la facile arete qui amene au Schulze au pas de course. A 13h30, on est au bivouac, 100m sous le sommet. On fait un petit detour de 40 minutes au sommet du Schulze (5943 m) histoire de dire que l on est alles en haut. Le reste de l apres midi est passe a reperer l itineraire du lendemain depuis notre bivouac, les pieds dans le duvet (ce qui a eu un role non negligeable dans l odeur qui habite maintenant nos sacs de couchage!). Pour la suite des festivites, il s agit donc de redescendre par un couloir/ goulotte jusqu au glacier nord de l Illampu et ensuite de rejoindre la voie normale pour ce meme sommet. La encore, on a prevu large en nourriture (le regime force du Salcantay a laisse des traces!) et le temps est au grand beau, donc pas de stress!

Le lendemain, on part de nuit pour prendre une nouvelle lecon  d andinisme (qui est une lecon assez generale et vraie aussi dans les alpes, finalement, vous allez voir!Enfin, vous allez lire!). Apres quelques metres de descente sur les traces reperees la veille menant au glacier de la voie normale de l Illampu, la neige se durcit (=> plus de traces) et evidement, nous perdons l itineraire. On a le choix entre deux couloir de descente. On prend le mauvais (bien sur) et on finit au dessus d une goulotte franchement raide sans possibilites de rappel. Comme on n y voit rien, cela rajoute encore a l ambiance glauque de l endroit. Decision: on remonte a la tente attendre le jour. 6h, second depart. Cette fois ci, on prend l autre couloir et... Ca passe! (c est tout de meme assez pourri par endroits au niveau du rocher, mais "on fait avec"). La voie normale de l Illampu ne pose pas de probleme: on est bien acclimates, donc on avance! Il y a meme une trace pour les passages raides, ce qui evite d avoir a tailler les marches. On est au sommet a 11h40. La descente est un peu plus problematique: quelques chutes de pierres viennent pimenter la sauce et nous imposent un itineraire sioux et abrite. Rien de bien extraordinaire cependant. La derniere difficulte de la journee est la remontee de la goulotte du matin. On decide de passer par celle que l on avait renonce a descendre de nuit, car elle est plus directe et toute en glace (donc bien protegeable avec des broches), ce qui nous semble preferable au rocher pourri de l autre couloir (on avait vu assez de pierre tomber ce jour ci). Apres une belle longeur de glace un peu mixte, (grade 4 environ), on arrive au bivouac que l on avait quitte le matin.Il est 15h30. On pourrait redescendre directement au camp de base, mais on est suffisament large en nourriture pour dormir une nuit supplementaire sur place et aussi, il faut l avouer, un peu fatigues!

On prend donc l option de vider les stocks restant et de prendre une nuit de sommeil en plus pour descendre legers et reposes l arete montee le premier jour. Finalement, nous sommes donc de retour au camp de base a 11h apres trois jours d alpinisme-plaisir en haute altitude. C est la fin du sejour sur la laguna Glaciar. Le lendemain, c est le retour a la civilisation, apres 13 jours passes au dessus de 5000m. La encore, OUF!

Et(la aussi) les traces de l'aventure >>>

2008_08_07_TLG3

Posté par expe2007 à 18:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]